Une question ? 04 73 78 90 89

Paiement trois fois sans frais !

Comment choisir son perforateur ?

Un perforateur ne s'achète pas à la légère. Plusieurs critères, en plus de son prix bien sûr, sont à prendre en compte, comme la nature des travaux à réaliser. Tous nos conseils pour bien choisir.

Comment ça marche ?

Le perforateur est une sorte de grosse perceuse à percussion, en plus solide et plus puissant. Il est destiné aux travaux de maçonnerie mais peut aussi être employé pour percer le bois ou l'acier si besoin : il peut perforer, percer, buriner, mais aussi visser et dévisser.

Non seulement il permet "d'entamer" aisément des matériaux comme le béton, la pierre, le granit, mais il est capable de percer des trous de grand diamètre (voir notre comparatif), par exemple pour faire passer des câbles, de la tuyauterie...

Les appareils dotés de la fonction "burinage" peuvent servir pour des petits travaux de démolition (carrelage, dallages...). Leur puissance "ou force de frappe" s'exprime en joules : plus celle-ci est élevée (jusqu'à 10 joules), plus la capacité de perforation de l'appareil sera élevée. Pour les besoins d'un particulier, un perforateur de 1,5 à 3 joules sera amplement suffisant. Si vous souhaitez vous lancer dans du gros oeuvre, un modèle plus puissant sera sans doute nécessaire, mais sachez que les tarifs peuvent largement dépasser les 500 €, pour grimper jusqu'à près de 1 500 €.

Electromécanique ou électropneumatique ?

Electromécanique

Pour finir, nous conseillons d'acquérir un appareil doté d'un mandrin "SDS", qui peut recevoir des forets spéciaux (ou burins) dont la queue présente des cannelures pévues à la fois pour la rotation et le va-et-vient de la percussion.

Attention : avant d'entamer tous travaux avec votre perforateur, il est indispensable de porter gants et lunettes de protection.

Electropneumatique

Deux modes de percussion sont proposés : électromécanique et électropneumatique. Le premier, comme sont nom l'indique, fonctionne grace à un système mécanique de lames et de ressorts. Il est adapté aux travaux de maçonnerie courants. Le second utilise de l'air comprimé et des pistons. Il est idéal pour le gros oeuvre (béton armé...).

Pour finir, nous conseillons d'acquérir un appareil doté d'un mandrin "SDS", qui peut recevoir des forets spéciaux (ou burins) dont la queue présente des cannelures pévues à la fois pour la rotation et le va-et-vient de la percussion.

Attention : avant d'entamer tous travaux avec votre perforateur, il est indispensable de porter gants et lunettes de protection.

Ici notre sélection de perforateurs